François PÉRON

PÉRON François, Louis, Julien

Né le 16 février 1904 à Penmarch (Finistère), fusillé le 25 février 1941 à Concarneau (Finistère) ; marin pêcheur ; militant de la CGT et du Parti communiste.

Marié et père d’un enfant, François Péron était marin pêcheur à Saint-Guénolé en Penmarch. Il fut, selon Eugène Kerbaul, militant de la CGT et du Parti communiste pendant le Front populaire.
Le 20 novembre 1940 à Saint-Guénolé, à 23 heures, une patrouille de la Feldgendarmerie ordonna aux consommateurs de quitter le débit de boisson L’Océan. Une bagarre s’en suivit. François Péron, après avoir frappé un sous-officier, fut arrêté.
Incarcéré à la prison de Mesgloaguen à Quimper, il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 752 de Quimper le 16 décembre 1940 pour « coups et blessures sur soldats allemands ». Lors d’une tentative d’évasion le 10 février 1941, François Péron se brisa la jambe à la suite d’un saut de 7 mètres.
Interné à l’hôpital militaire de Concarneau du 15 au 20 février 1941, il a été fusillé le 25 février 1941 à Concarneau.
Selon le dossier du DAVCC et la notice d’Eugène Kerbaul, ne pouvant se tenir debout à cause de son plâtre, François Péron a été fusillé sur son brancard adossé à un arbre dans le bois de Kériolet.
Il fut fait compagnon de la Libération par décret du 17 août 1941. Une stèle à la mémoire de François Péron et de Robert Le Mao, résistant tué huit jours avant la libération de Concarneau a été inaugurée par le préfet du Finistère en 2013 au square Jeanne-d’Arc de Beuzec-Conq en Concarneau.

SOURCES : DAVCC, Caen B VIII 2, Liste 1744 (Notes Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty). – J.-P. Besse, T. Pouty, Les fusillés (1940-1944), op. cit. – Eugène Kerbaul, 1 270 militants du Finistère (1918-1945), IRM Bretagne, 1985. – Ouest France, 25 août 2013.

Alain Prigent, Serge Tilly

2007-2015 © Copyright Maitron/Editions de l’Atelier – Tous droits réservés || Maitron – 9, rue Malher – 75004 Paris

Saint-Guénolé_Condamnation_à_mort_François_Péron
Affiche allemande annonçant la condamnation à mort de François Péron (25 février 1941) (musée de Bretagne, Rennes)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s