Poulguen, les fosses communes

Pour ne pas oublier… En 1944 les troupes allemandes d’occupation fusillèrent (les 15 et 26 juin) des hommes qui avaient oser s’opposer à la barbarie et qui voulaient libérer leur pays..
A Poulguen, en Penmarc’h, les corps furent retrouvés dans des fosses communes. Fin août une cérémonie a eu lieu au cimetière de Penmarc’h.

01.Poulguen.01

 » Note de JK : Ces photos nous ont été confiées par André Bernard. Son père, le Capitaine FFI Alain Bernard, avait demandé au studio Pouillot-Ehanneau de Pont-L’Abbé de couvrir cet évènement. C’est lui aussi qui a obtenu la présence de deux représentants des forces alliées, un officier britannique et un officier américain, à Poulguen. »

02.Poulguen.0203.Poulguen.0305.Poulguen.0506.Poulguen.0607.Poulguen.0708.Poulguen.0809.1.Poulguen.09.109.2.Poulguen.09.210.Poulguen.1011.Poulguen.1112.Poulguen.1213.Poulguen.1314.Poulguen.1415.Poulguen.1516.Poulguen.1617.Poulguen.1718.Poulguen.1819.Poulguen.1920.Poulguen.Monument

LESCONIL .Les fusillés de La Torche de juin 1944

Dans l’attente de leur inhumation dans le « Carré des Fusillés » en préparation dans le cimetière de Lesconil , Les fusillés de juin 44 ont été inhumés provisoirement dans celui de Plobannalec ( photo prise du haut du clocher de L’église). La foule des coiffes bigoudennes est impressionnante.

Monument des Fusillés de La Torche

monument_bismonument_fusillésCe monuments érigé, à l’origine, à l’endroit même où les Résistants ont été fusillés, a dû être déplacé trois fois du fait de l’érosion de la dune par la mer, pour être enfin placé derrière la Pointe même de la Torche, plus à l’abri des assauts de l’Atlantique.

Inhumation provisoire des Fusilles au Cimetière de Plobannalec

Plobannalec est le bourg rural de la commune de Plobannalec -Lesconil . L’agglomération maritime de Lesconil est aujourd’hui beaucoup plus importante que le chef-lieu de Plobannalec. Chacune des deux localités dispose de son cimetière .

Dans l’attente d’une réorganisation du cimetière de Lesconil en vue d’inhumer les Fusillés et autres victimes dans un même carré central (cf article de Roland Passevant), ceux-ci, dès leur exhumation de la dune de la Torche, fin 1944, ont donc été inhumés provisoirement dans l’ancien cimetière de Plobannalec ( il en existe un nouveau) dans l’attente de leur transfert à Lesconil..

La photo, que je trouve (Jean Kervision), pour ma part, magnifique, est une petite photo Kodak prise du haut du clocher de l’église de Plobannalec au centre du vieux cimetière. Un fils de fusillé, en l’occurrence M. Jean-Paul Béchennec, fils de Corentin l’a agrandie et m’en a confié un exemplaire . La plupart des femmes présentes portent le costume bigouden, en particulier la fameuse coiffe ( içi, précisément, la coiffe de deuil), aujourd’hui pratiquement disparue.

cimetièrePlobannalec1944

 

Publicités

Auteur : gb

Gaston Balliot, militant du Front de Gauche en pays bigouden - Pont L'Abbé - Loctudy - Guilvinec - Penmarc'h - Ile Tudy - Combrit Ste Marine - Trémeoc - Plonéour, pêche tourisme