Louis MEHU

Maire de Plomeur, assassiné par les allemands le 12 juin 1944

 

Maire de Plomeur en 1938, Louis Méhu a veillé au service des prisonniers et des requis au Service du travail obligatoire (STO). Pris en otage par les Allemands le 6 juin 1944, suite à une action des Francs-tireurs et partisans (FTP), il fut condamné à mort. Il était soupçonné d’être le chef des résistants. Après avoir été torturé, il a été exécuté le 12 juin. Il fut l’un des six maires de France à avoir connu ce sort.
Son secrétaire de mairie, Isidore Le Garo, a été déporté à Neuengamme, où il mourut.

 

La plaque commémorative à St Gabriel en Pont L’Abbé

Une foule considérable a suivi les obsèques de Louis Mehu le 17 octobre 1944