Marie-Jeanne BODÉRÉ

Bodéré Marie-Jeanne, née Autret, à Pont-L’Abbé le 12-4-1913.
Brodeuse.

Elle participe aux activités résistante de son mari, Guillaume, au P.C.F. clandestin.
Elle aura la charge d’un dépôt d’armes constitué chez eux (armes mouillées aux Glénan et ramenées par son mari).
Arrêtée à son domicile de Treffiagat le 30-9-1942, elle restera détenue 18 mois à la prison de Mesgloaguen à Quimper avant d’être transférée dans un hôpital.