Antoine BUANNIC

Antoine BUANNIC et Maurice STÉPHAN arrêtés le 19 juin à Lesconil, appartenaient à l’équipage du bateau de pêche « Virginie-Hériot » qui relâchait au Croisic au moment des grandes rafles de Plobannalec. La « Gast » attendait leur retour car leurs noms figuraient sur la liste des Résistants que la Geheime Feldpolizei avait établi. L’assistant auxiliaire Otto KNUTTEL, chanteur dans le civil à Francfort-sur-le-Mein, avait été chargé de les amener à Saint-Gabriel.
Conduits à Saint-Gabriel, puis à Saint-Charles, puis à Fresnes, avec Emile Stéphan, Lucien Dréau, Sébastien Nédélec, Daniel Gentric, Jean Coîc.

Antoine Buannic, déporté en Allemagne, après être passé au camp de Dora, est mort à Elrich.

dans le journal Le Travailleur Bigouden n°90 de mai 1980 Raymond Cariou écrivait :

Antoine Buannic, jeune FTPF, arrêté sur la cale de Lesconil, en rentrant de pêche, lors des journèes tragiques de Juin 1944.
Alors que la bataille pour Paris était déjà engagée, il fut du dernier convoi de déportés qui quitta la France en août 1944.
Dirigé sur Buchenwald et ensuite sur le camp d’Elrich, Antoine y meurt en décembre 1944.
Il avait vingt ans.