Colette NOLL

Petite biographie extraite du dossier des élèves du Lycée Laënnec de Pont L’Abbé  créé lors du Concours de la Résistance en 2013-2014

Colette NOLL, pseudo : Claude
Lien  avec  le  pays  Bigouden :  Elle  avait  une  maison  à Lesconil  où  elle  résidait  en  été.  Elle  était  Présidente d’honneur de l’ANACR Pays bigouden.

Entrée  en  Résistance  dès  1940,  à  l’âge  de 17 ans,  elle a très rapidement cherché à œuvrer contre les  mesures  discriminatoires  à  l’égard  des  juifs   en organisant l’opposition aux lois anti-juives.
Arrêtée une première fois, en mars 1943, à la suite d’une dénonciation, elle passe 5 mois à la prison de Fresnes.
Après avoir été relâchée, elle continue la lutte et intègre les FTPF (branche militaire et armée du Front National).
Arrêtée une seconde fois le 11 avril  1944, après avoir à nouveau été dénoncée, cette fois-ci par « Charly », agent double travaillant pour la GESTAPO,  elle est déportée à Ravensbrück  puis  à  l’usine  Siemens  de  Berlin,  et  enfin au camp de Sachsenhausen.
A partir du 21 avril 1945, elle entame les marches de la mort. Elle est rapatriée un mois plus tard.

Citation :  « Il faut respecter la liberté des peuples, rejeter toute  guerre  quelle  qu’elle  soit,  car ce  sont  toujours les innocents  qui  paient.  Combattre  pour  la  paix  et  la compréhension  entre  les  peuples,  tels  sont  mes  buts après ce vécu. »