Trafic d’armes à Léchiagat

Au printemps 1942 une opération de transfert d’armes en provenance d’Angleterre fut envisagée par mer.

L’État-major de Charles Tillon, dirigeant national du FN, confia à Jean-Désiré Larnicol, de Léchiagat, l’organisation de cette opération délicate.

Michel Bolloré, patron du langoustier « l’Audacieux » accepta tous les risques. Il s’agissait de prendre contact avec un navire au sud de Belle-Ile afin de récupérer la cargaison. Après quelques tentatives infructueuses, le 6 aout 1942, l’Audacieux rencontra un bateau de pêche « le Mouscoul » qui avait rejoint l’Angleterre en juin 1940 avec des jeunes du Guilvinec et naviguait pour le FNFL.

L’Audacieux déposa les 11 containers de 50kg pleins d’armes dans les eaux de l’archipel des Glenan, près de la côte bigoudène, et cacha les caisses d’explosifs dans le sable.
Restait à venir récupérer l’ensemble avec des bateaux plus petits..

Le 15 aout, Jean Baudry et Guillaume Bodéré, avec le canot « Entre Nous », prirent le risque de débarquer ces containers au port du Guilvinec, sous le nez de la GAST, la douane allemande.
Les containers sont chargés dans une charrette à cheval pour être cachés dans une remise chez Guillaume Bodéré.
Quatre containers, n’ayant pas pu être chargés ce jour là, seront ramenés des Glenan par deux bateaux de Lesconil, le « Saint Tudy », patron Bastien Bargain, et « L’Exploité de la mer », patrons Albert Primot et Etienne Le Brenn.. Les grappins anglais ont été cachés dans un puits. Ces « colis », cachés parmi les casiers à crabes, sont chargés dans une charrette à cheval qui les conduit dans une planque, la carrière de Vincent Larnicol à Brezehan, au fond du Steir.

Quelques récits concernant cet exploit :

La déclaration de Jean-Désiré Larnicol

Un article de Pierre-Jean Berrou « Trafic d’armes à Léchiagat » dans le bulletin municipal du Guilvinec

Un récit « Les armes des Glénan » par René Pichavant, extrait de « Les clandestins de l’Iroise »

L’odyssée de « l’Audacieux », par Pierre-Jean Berrou, dans le bulletin municipal de Tréffiagat

Un article de journal (lequel ?) du 4 aout 1946*

Un récit de Guillaume Bodéré