Joseph QUILLEC

La famille Quillec accueillait les résistants dans sa ferme à Corroac’h et a joué un rôle important dans ce secteur.

TOUTE UNE FAMILLE DANS LA RESISTANCE HOMMAGE A LA FAMILLE QUILLEC

Le neuf août 1991, à l’initiative de Vincent-Etienne NEDELEC , une stèle du souvenir était mise en place à proximité du moulin de Meil Corroac’h . Cette cérémonie rassemblait une centaine de personnes dont de nombreux anciens Résistants et leurs familles, des représentants d’associations patriotiques et leurs drapeaux ainsi que de nombreux élus dont le Maire de Combrit, maître d’œuvre de ce monuments du souvenir. Auparavant V.E.Nédélec et quelques résistants s’étaient rendus au cimetière de Plomelin, pour déposer, en compagnie de la famille Quillec, une gerbe sur la tombe de M Joseph QUILLEC décédé en 1970. Mme Marie Quillec se voyait remettre, quant à elle, une gerbe de fleurs ainsi que la médaille de la commune de Combrit.

ceremonie_1991_combrit
Inauguration de la stèle , tout à fait à droite , le maire de Combrit, à sa gauche V.E.Nédélec

Vincent Etienne Nédélec, dans une brève allocution regrettait qu’aucune récompense n’ait été proposée à la famille Quillec : «  Après 45 ans passés depuis la fin de la guerre je voudrais rendre un vibrant hommage à la famille QUILLEC, à Madame Quillec mère, à son défunt mari, à ses enfants. Ils ont pris des risques considérables en hébergeant clandestinement des dizaines de maquisards et on peut imaginer les difficiles moments passés par la famille Quillec, tant sur le plan de la sécurité, de la vie de tous les jours, constamment perturbée par la présence et le passage des Résistants. Toute la famille, sans exception, a participé d’une certaine façon à renseigner, aider, assister ces hommes. Tout ceci est tombé dans l’oubli sans qu’aucun dédommagement matériel n’ait jamais été proposée à cette famille littéralement ruinée par l’assistance quotidienne qu’ils apportaient aux Résistants, assistance, il est vrai, volontairement acceptée par les Quillec. Les descendants de cette famille peuvent être fiers du comportement courageux dont ont fait preuve leurs anciens sous l’occupation allemande »

mmequillecetenfants
Mme Quillec mère et ses enfants

V.E Nédélec remerciait alors une nouvelle fois la famille : Mme Jeanne Quillec, la mère, et ses enfants, Mme Renée Queffurus, Mme Voquer Françoise, M.Joseph Quillec fils et M.Alain Quillec.

diplome_quillecjosephffi_quillecjosephA noter , concernant les deux documents ci-dessus, que Joseph Quillec , de son vivant, s’est toujours refusé à solliciter quoi que ce soit, ni compensation financière pour avoir hébergé les Résistants, ni décoration. Le témoignage de reconnaissance et le diplôme lui ont été accordés à la demande de son fils aîné après son décès.

La première partie de cet article a été rédigé à partir d’un article paru dans « Le Finistère dans le guerre » de Georges-Michel Thomas et Alain Legrand . Quant à la partie concernant la famille Quillec, nous l’avons préparée grâce à de nombreux documents ( manuscrits dus notamment à V.E Nédélec , articles de presse de l’époque, photos et autres documents divers) que nous a confiés Alain Quillec , le plus jeune fils de la famille ( qui avait 10 ans au moment des faits). Qu’il en soit remercié.
Jean Kervision